Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 282 du 8 janvier 2003

- n° 282 -
8 janvier 2003

« La bête de la mer »"
Apocalypse de Burckhardt Wildt - 1295

Et si le naufrage du "Prestige" n'était pas un accident ?
Le manuel de survie de Michel de l'Hyerres.
Pat Buchanan voit plus loin que la guerre en Irak.
Un poème ultra-nationaliste signé... Aragon.
Et pour les fêtes, le zappeur se contente de peu.

 
Sommaire
Parlons franc
Hausse du tabac : contrebande et cannabis

:: Lire

Dernières nouvelles du Marigot
Voici les noms des "voyous des mers" oubliés par Chirac

:: Lire

Echos
Qui a dit...

:: Lire

Autres nouvelles
L’hallucinant témoignage d’une instit’ en territoire occupé

:: Lire

Echos
Et en France ?

:: Lire

Coup de gueule
Journaleux et savants fous au service de la mafia des pollueurs

:: Lire

Les carnets télé du zappeur K. Membert
Les Bonnes Fêtes du zappeur

:: Lire

Autres nouvelles
Quel cirque on nous fait avec ces clones !

:: Lire

Traditions
Six recettes de survie

:: Lire

Peau de chagrin sans frontière et Joyeuse Bonne Année
So rasch wie möglich !
(partition inachevée pour Europe mécanique)

:: Lire

Autres nouvelles
Copyright sur le miracle

:: Lire

Le journal des dames
Voyages autour de mon canapé

:: Lire

Vérités interdites
L’inquiétante impotence d’une grande puissance

:: Lire

L’autre Amérique résiste
Après la guerre

:: Lire

Autres nouvelles
La « jungle en folie » pleure son roi

:: Lire

Le Libre Journal nationalise
Olivier Bachelin, par Louis Aragon

:: Lire

C’est à lire
Elizabeth Lévy : Prix Jean-Edern-Hallier pour Les Maîtres censeurs

:: Lire

Livres

:: Lire

Cinéma
« Sweet Sixteen » vs « Sweet Home »

:: Lire

L’humeur de Patrick Gofman
Nativité dans ma tribu

:: Lire

Nos pères
Les Apologistes (I)

:: Lire

Lettres de chez nous

:: Lire

Ça ira pour cette fois

Selon Thomas Demada, du site Internet nationaliste www.voxnr.com, cinquante kilos de marijuana ont été consommés en public le 22 novembre dernier à Basse-sur-le-Rupt (88).

Mais il n’y a pas de quoi s’émouvoir puisque la chose s’est déroulée avec l’accord au moins tacite des autorités préfectorales.

Secret défonce

Le "Festival Euphoria" proposait, en effet, de goûter et de choisir la ganja à l’invitation d’un étudiant en médecine nancéien membre du collectif CIRC. Deux mille fumeurs étaient venus de toute la France avec, en guise de ticket d’entrée, quinze grammes chacun (minimum) de leur production personnelle.

A la soupe

A chacun, un repas typique a été servi : avec soupe aux "herbes" et gâteau au cannabis. Le tout sous l’oeil indifférent de représentants de la loi (défense de rigoler) qui n’ont pas constaté le moindre défaut de port de la ceinture de sécurité.

Bonne fête

Pour ajouter au pittoresque de la chose, on précisera que c’est le curé qui avait ouvert le site aux organisateurs du festival : une colonie de vacances appartenant à la paroisse. Sans doute en hommage à sainte Cécile, patronne de l’église du village et dont le 22 novembre était justement la fête.

Comme dirait l’ami Sanders, on vit vraiment une époque épatante.

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page