Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 283 du 17 janvier 2003 - p. 16
Echos Monde

Excédés de voir les politiciens piétiner leurs plates-bandes, des hiérarques de la CIA viennent, sous couvert d’anonymat, de dénoncer, dans American Prospect, les manoeuvres d’un gang dirigé par le vice-président américain Dick Cheney et le secrétaire à la défense Donald Rumsfeld pour faire fabriquer des rapports sur des liens imaginaires entre l’Irak et Al Qaeida.

***

Les mêmes sources rappellent que Cheney, ancien boss de la compagnie d’installation pétrolière Halliburton, a placé sa propre fille Elizabeth au Département d’Etat comme responsable de la politique économique - y compris pétrolière - du Moyen-Orient.

***

Dans le cadre de la préparation d’une prochaine descente des gendarmes du monde au Kenya, les experts de l’ONU accusent des rebelles d’avoir mangé des Pygmées. "Il est inacceptable que la communauté internationale se concentre sur la protection des animaux en voie de disparition comme l’okapi, le gorille des montagnes et le rhinocéros, et ne prête pas attention au sort d’êtres humains comme les Pygmées."

***

Sachem des Indiens Saskatchewan du Canada, David Ahenakew accusait l’Israël de pousser les Etats-Unis à une nouvelle guerre mondiale. Un journaliste a prétendu l’avoir entendu dire : "Les juifs possédaient presque toute l’Allemagne avant la guerre. Voilà pourquoi Hitler a accédé au pouvoir. Il voulait s’assurer qu’ils ne s’empareraient pas de la totalité de l’Allemagne et de l’Europe. Et regardez ce qu’ils sont en train de faire. Ils tuent des gens dans les pays arabes." Le chef indien, démis de toutes ses fonctions, a été contraint de faire repentance.

***

Dans la série "Islam, religion de tolérance", les magasins de vidéo et de musique du Pakistan (nord-ouest) ont reçu mardi l’ordre de fermer d’ici une semaine en raison de menaces islamistes. Selon le parlementaire islamiste qui a lancé la fatwa "des milliers de membres armés des tribus sont prêts à attaquer ces magasins et les administrations locales car ils propagent la vulgarité et l’obscénité. S’ils ne ferment pas d’eux-mêmes, nous les fermerons par la force".

Sommaire - Haut de page