Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 286 du 20 février 2003 - p. 22
Théâtre
Un généreux "Avare"

On en a tellement vu des Avare en cadre sup’, en motard, à poil, à plume, à voile et à vapeur, on en a tellement soupé des relectures de Molière, on en a tellement assez des décors de boite de nuit, de salle d’opération, de jeux de cube, de piscines, pour renouveler les grands classiques que l’on y allait à reculons au Théâtre Silvia Montfort.

Et puis, magnifique surprise, on découvre, dans une mise en scène d’aujourd’hui, un Molière servi avec intelligence et humilité, sans l’ombre d’une trahison et l’on comprend que Daniel Benoin s’est fait plaisir autant qu’il nous fait plaisir avec cet avare somptuaire.

L’histoire est connue et pourtant, on retrouve avec délectation, derrière le comique des situations, la grandeur tragique de cette passion effrénée qui conduit à la folie d’un homme et bientôt à une véritable remise en cause d’un ordre social.

Pour cette démonstration, Benoin n’a pas eu besoin de faire installer sur la scène une chaîne de montage ou les coursives d’une maison d’arrêt ou gesticulent des comédiens en bleu de chauffe.

Il a tout simplement fait bâtir d’une manière joliment ingénieuse le décor d’une austère maison bourgeoise, il a revêtu les comédiens de costumes d’époque, il les a coiffés de perruques et il a éclairé le tout avec intelligence et bon goût car cet homme orchestre a tout conçu, tout réglé, de la mise en scène aux lumières en passant par les costumes et les maquillages.

Jean Michel Dupuis est un Avare de grande cuvée attendrissant, odieux, redoutable, humain, diabolique et toujours authentique. La vérité sort Dupuis, en somme.

Eva Darlan est piquante et craquante en Frosine et tous les comédiens sont à la hauteur de ces maîtres.

C’est une réussite parfaite que, d’ailleurs, une salle fort jeune acclame debout après avoir suivi les deux heures quarante de spectacle dans un silence religieux.

Régis Santon qui crèche ici a décidément le génie de la programmation.

N’attendez pas la cassette (vidéo) du spectacle : courez au théâtre.

Jérôme Brigadier

Théâtre Silvia Montfort. 01 56 08 33 88
Sommaire - Haut de page