Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 287 du 28 février 2003 - p. 20
C’est à lire
Un indispensable manuel
du catho en campagne

Curieusement, c’est en voyant "L’Exorciste", en 1973, que j’ai compris l’importance de la parole du Seigneur rapportée dans les mêmes termes exactement par Saint Matthieu et Saint Luc : « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ».

Dans le combat contre le mal, point de spectateur, point de neutralité : être pour l’un c’est être contre l’autre. Il faut choisir son camp.

C’est en somme une manière d’état militaire. Lorsque les armées s’affrontent, le champ de bataille ne propose pas de place à l’orchestre ou au poulailler. Tout le monde est engagé.

Et puisque le catholique est un soldat, il a les obligations du soldat : arborer les insignes de son régiment et de son grade (de l’habit ecclésiastique au simple crucifix), maintenir son armement (les sacrements) en bon état, s’entraîner (la prière), se battre et, en cas de blessure, se faire soigner (confession).

Cette idée (pas très originale, je l’avoue) m’est revenue à l’esprit en recevant le dernier livre de François-Marie Algoud qui est tout simplement un manuel du catho en campagne. Tout y est : la préface et la post-face sont signées de grandes figures du combat, le père Argouarc’h, fils d’officier supérieur et ancien du 11e Choc, aujourd’hui directeur du village d’enfants de Riaumont, et l’abbé Molin, ancien aumônier de l’hôpital militaire du Val-de-Grâce. La présentation est faite par François Saint-Pierre, chevalier de l’ordre de saint Grégoire le Grand, qui fut créé pour honorer les défenseurs de l’État du Vatican... Et le premier texte de F.-M. Algoud sonne comme un appel au rassemblement : « Alerte ! »

Le manuel désigne ensuite l’adversaire : son portrait, sa stratégie, sa tactique, ses méthodes, ses troupes, ses agents, ses forces, ses combats, des plus anciens aux plus récents (l’avortement, la généralisation du blasphème, l’inversion généralisée des valeurs, les profanations, sacrilèges, assassinats). Le tout illustré d’exemples ahurissants (le chapitre consacré aux blasphèmes contre saint Jeanne d’Arc est littéralement effrayant).

L’armée du mal est décrite dans ses moindres détails : des gradés (Aleister Crowley), à la piétaille (les sans-culotte), plus les stratèges (Marx), les différentes unités (les loges, le communisme, les écolo-exterminationnistes, les avorteurs , contracepteurs et autres adeptes du génocide bienveillant, etc.)

Puis Algoud passe à la formation : exorcismes et prières de délivrance, prophétie de saint Pie X, consécration au Sacré Coeur. Et, surtout, la cohorte des saints exemples, les cadres, en somme, de l’armée dont le général en chef est saint Michel. De saint Antoine à soeur Faustine, en passant par saint Jean-Marie Vianney et le Padre Pio, vingt-cinq témoins héroïques disent, crient, hurlent pour dénoncer la plus grande ruse du Malin, qui est de faire croire qu’il n’existe pas.

Enfin, et cet ouvrage ne serait pas signé François-Marie Algoud sans cela, un texte de Charles Maurras, méconnu, un magnifique morceau de logique catholique affirme l’absolue évidence de Dieu. Il faut remercier, une fois de plus, F.-M. Algoud de remettre aussi simplement en place les calomniateurs qui, du haut de leurs certitudes orgueilleuses, croient voir Maurras brûler en enfer.

Mais il faut plus encore le remercier de mettre entre nos mains ce manuel indispensable, fruit d’un travail immense et qui, après "Histoire de la volonté de perversion de l’intelligence et des moeurs" et "La peste et le choléra", confirme que François-Marie Algoud est l’un des écrivains guerriers les plus efficaces de ces temps qui voient s’accumuler les sombres nuées de l’Armaggedon.

L’ampleur de la tâche entreprise et la persévérance dans ce labeur ingrat et solitaire ajoutent encore à ce que l’on ose appeler l’héroïsme de F.-M. Algoud.

Un livre de chevet et de référence.

Serge de Beketch

François-Marie Algoud, "Histoire et actualité du satanisme - La démoncratie, l’antidote", Editions de Chiré, 25 keuros. ISBN 2-85190-134-6
Sommaire - Haut de page