Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 289 du 22 mars 2003 - p. 15
Revue de presse
Légitimiste
Hamiche balance

Notre ami Daniel Hamiche soutient à la "une" (27/2) que 25 ministres sur 27 sont francs-macs. On se perd en conjectures sur l’obédience des deux "exclus"... Ils ne sont pas cathos, tout de même ?

Monde et Vie
... de château

Notre amie Claude Giraud, que nous pensions si bonne, fulmine (6/3) parce que « le ministre de la Justice permet que le château des Ventes, à St-Denis-le-Thiboult, soit transformé en centre éducatif pour mineurs récidivistes. Huit délinquants de banlieue (suivez mon regard) de 13 à 16 ans vont y mener la vie de château (salles de bains en marbre, parc, piscine) encadrés par 27 nounous-éducateurs... » Ben quoi ? Ça leur fait à peine 4 domestiques chacun !

La Provence
Le souk et la mosquée

« Dix jours après les [coups de couteau en pleine classe au] collège de la Belle-de-Mai, un gamin de 12 ans, Sofiane, d’Edgar-Quinet [centre de Marseille] a été agressé à proximité de l’établissement par un autre élève de 6e. » A coups de couteau. Commentaire au collège : « grâce au travail en collaboration avec la police, la justice et les services sociaux, ça va mieux depuis quelque temps ».

Accusé de vol par un voleur tunisien, et condamné, le policier marseillais Georges Morant, 50 ans, s’est suicidé. La cour d’appel vient de le blanchir à titre posthume.

Le maire Gaudin, appuyé par Sarkozy, et nonobstant la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, s’échine à remonter son projet de mosquée monumentale pour les « 150 000 à 200 000 (!) musulmans » de Marseille. Et ceux-ci le démontent tous les jours, non sans se quereller entre eux. Attention, signale La Provence (18/3), ce souk fait le jeu de Le Pen.

Le Midi Libre
Montpellier flambe

Le Midi libre (13/3) note que dans la capitale du Languedoc-Roussillon : « En février, l’augmentation est de +9,8 % pour la délinquance publique (...) : 1 359 crimes et délits contre 1 238 en février 2002. En janvier, elle était de +14,4 %. » Principal : « les agressions (+12 % en février), les cambriolages (+12 %) et les vols de voiture (+8,6 %). »

Mais le 17/3, l’annexe languedocienne du Monde n’en publie pas moins l’interminable lamentation d’une bien nommée Cécile Bontron : « SOS Racisme Gard vient de terminer le premier testing de sa jeune histoire. L’association voulait démontrer que certains consommateurs étaient rejetés pour délit de faciès ou discrimination raciale. » L’article démontre involontairement le contraire ! Mais c’est pas grave. Geignons toujours. Y a bon subventions !

Libre Arverne
Clochemerle-sur-Allier

Dans le n° 21 (13/3) de son "samizdat" (comme il le nomme lui-même), Henri de Fersan fait une plaisante chronique d’une banlieue chic, "bobo", de Clermont-Ferrand. « Dans cette petite ville tranquille, la rumeur commençait à enfler. Une famille n’était pas comme les autres. D’abord, il y avait six enfants, c’est suspect. Ensuite, les voisins voyaient tout ce petit monde partir à la messe. Les enfants étaient plus polis, plus cultivés que les leurs... Certains en ont donc conclu que cette famille était "fasciste". A la récréation, quelques mots volèrent bas... Simplement, ils sont tombés sur un os de taille : la maman. Puisque sa famille était indésirable dans la commune, elle allait vendre la maison en baissant considérablement le prix afin de permettre à une famille maghrébine de s’y installer. Le cri des bourges de gôche vint du coeur : "Mais vous ne pouvez pas nous faire ça !" »

Rivarol
British Patriots : no war !

Notre amie Camille Galic, directrice de Rivarol (14/3), s’entretient avec Nick Griffin, président du British National Party, <www.bnp.org.uk>, qui lui dit notamment : « Il ne reste plus que 39,4 % de Blancs à Newham, dans l’Est de Londres, et 45 % à Brent, au nord-ouest. » Et conclut : « Britain must stay British, et ce n’est pas en jouant les supplétifs de Bush que nous atteindrons ce but. »

Libération
Gestion des partis de digestion

Au péril de sa vie, ration (16/3) « a pu se procurer une copie » d’une étude interne du ministère de la Culture dont il ressort qu’en France, près d’un monument historique classé, sur cinq, est en péril.

France Inter
Pinte de bon sang

Une heure d’agitation d’extrême gauche sur Franc Sphincter (18/3), c’est banal... Mais ça repose de la propagande de gauche, sur la même antenne... d’Etat ! Moins banal, ce jour-là, le numéro d’un assassin arabe heureux, invité par Patricia Martin à vanter sa belle vie et son bon job au nez de 5 millions d’honnêtes chômeurs français. Encore mieux : l’agitation gauchiste contre la "double peine" est orchestrée en direct par Etienne Pinte, enragé contre les (rares) expulsions d’égorgeurs et trafiquants de drogue turcs ou africains ! Tous nos compliments à nos nombreux abonnés de Versailles, dont ce Pinte est le maire UMP !

L’Equipe
Triomphe français

Le quotidien du sport (17/3) fait sa "une" (et les 2 pages suivantes) avec la victoire des volleyeuses de Cannes en Coupe d’Europe. Toutes nos félicitations à Mmes Sieglova, Brinkman, Kulakova, Fomina, Buckova, Zhang, Ravva... et bien sûr à leur entraîneur M. Fang !

Sommaire - Haut de page