Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 290 du 2 avril 2003 - p. 20
Feuilleton Limonov

Le grand écrivain franco-russe Edouard Limonov attend à la prison de Saratov (Volga) un verdict imminent ; après deux ans de prison qu’il raconte dans "Prisonnier chez les Morts" (qui mériterait de trouver traducteur et éditeur en France) ; et à l’issue d’une affaire dont LLJ a informé ses lecteurs mieux que tout autre média au monde. Il attend ce verdict dans une atmosphère nouvelle, qui lui est beaucoup plus favorable. Ainsi son 60e anniversaire vient-il d’être célébré quasi officiellement à la Maison des Ecrivains de Moscou, en son absence, mais en présence de l’élite artistique et littéraire russe, et aussi des médias, qui l’avaient déserté pendant six mois. Un fonctionnaire de l’Union des Ecrivains est allé jusqu’à proclamer que le gouvernement lui devait « la liberté, et aussi des excuses » !

***

Patrick Besson présentait "La Cause du People" à Marseille, le week-end dernier, lors de la Fête du Livre du Fig-Mag. Interrogé pour La Provence par Paul-Henri Fleur, « Besson en profite pour déplorer l’absence, dans cette fête, de l’écrivain Edward Limonov : "D’origine russe, citoyen français depuis vingt ans, il est emprisonné en Russie, dans des conditions dures, depuis deux ans, à la suite d’un complot policier. Et le Quai d’Orsay ne se préoccupe pas de son sort". »

Le Libre Journal
Sommaire - Haut de page