Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 292 du 24 avril 2003

- n° 292 -
24 avril 2003

Les horreurs de la guerre
- C'est terrible : pour avoir une table, on est obligé de se battre.
- Vous n'êtes pas blessé, au moins ?

Si tu ne peux pas couper la main de Sarko, baise-là ! (proverbe arabe).
Les musées US avaient passé commande aux voleurs de Bagdad.
Notre envoyé spécial était au XIIe Congrès du Front National.
M.-C. Monchaux ne se moque ni de l'hôpital ni de la charité...
Et le zappeur illustre l'adage "his fecit cui prodest".

 
Sommaire
Parlons franc
Vivre en France, à la française, entre Français...

:: Lire

Chroniques de la pègre en uniforme
C’est l’U.S. Army qui a organisé le pillage des musées irakiens

:: Lire

Autres nouvelles
La vérité sur les "armes chimiques" découvertes en Irak

:: Lire

Regards géopolitiques
Pour les Etats-Unis, l’enfer c’est le reste du monde

:: Lire

Les carnets télé du zappeur K. Membert
Ali Bababush et les quarante faucons

:: Lire

XIIe Congrès du Front National
Trente ans et toutes ses dents

:: Lire

Revue de presse régionale

:: Lire

Où va la droite nationale ?
VIII - Fabrice Robert : « L’affaire Brunerie nous a permis de faire le ménage dans nos rangs. »

:: Lire

Gnose toujours...
Le néant des guerres guénoniennes

:: Lire

Autres nouvelles
Quartiers de haute hilarité

:: Lire

Bon sens interdit
Déséducation nationale

:: Lire

Autres nouvelles
Un rapport effrayant sur les effets des semences OGM

:: Lire

Le journal des dames

:: Lire

Autres nouvelles
Un an après l’élection de l’Escroc, celle du Corrompu

:: Lire

C’est à lire
Quatre points de vue sur la guerre en Irak

:: Lire

Livres

:: Lire

Autres nouvelles
Edouard Limonov prend quatre ans de prison

:: Lire

Echos
Langue fourrée (bien sûr)

:: Lire

L’humeur de Patrick Gofman
Livres en souffrance à Bernay

:: Lire

Nos pères
Tertullien (II)

:: Lire

A propos de chiens de paille...
II - Only French, But very French

:: Lire

Les amours de Sarko

Les choses vont bon train : la décade dernière, c’était Raffarin qui signait une pétition exigeant la criminalisation du refus du sionisme, idéologie nationale et socialiste inventée par le juif autrichien Herzl au XIXe siècle, ce week-end, c’est Sarkozy qui annonçait son intention d’imposer "d’aimer les Arabes". Avec Gayssot, on n’avait pas le droit de haïr, avec Sarko on est obligé d’aimer.

A quand les brigades du coeur ?

Au culte !

Selon le mini(très mini)stre de l’intérieur et des cultes (pas "du" culte, comme s’entête à le répéter le crétin de service à France-Info), en effet, "Celui qui n’aime pas les Arabes a le même visage que celui qui n’aime pas les juifs, le visage de l’intolérance, de la bêtise et de la haine".

En somme, il n’y a que ceux qui n’aiment pas les Français catholiques qui ont une gueule normale.

Mort aux c...

Il faut en tout cas s’attendre à une prochaine loi d’amour imposant aux Hexagonaux le sionisme, et le pro-arabisme, plus la tolérance et l’amour.

Juristes, à vos plumes ! Et prière de ne pas oublier de rendre l’intelligence obligatoire puisque la bêtise va devenir un délit.

C’est pas ça qui va contribuer à vider les prisons...

On se calme

Hué par les Arabes, Sarko n’a même pas été applaudi par les juifs. Il faut dire que sa sortie a donné l’occasion à un dénommé Abdallah Ben Mansour d’aventurer un parallèle entre la loi interdisant le voile et la loi imposant l’étoile jaune, ce qui a provoqué, une fois de plus, "l’émotion de la communauté".

Sont décidément bien émotifs, ces petits gars. Devraient essayer le prozac.

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page