Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 292 du 24 avril 2003 - p. 11
Revue de presse régionale
Nice Matin
Jean-Marie Le Pen : "unité profonde du FN"

Georges Bertolino interroge Jean Marie Le Pen sur « la guerre de succession [qui] semble ouverte » au FN. Réponse :

- Ce débat-là, alimenté par la presse, me paraît obscène. Je suis toujours là. Il n’y a pas de guerre de succession. C’est le péché mignon des journalistes de parler des choses qui pourraient se passer plutôt que voir ce qui existe.

- Mais, dans votre propre presse, on règle aussi des comptes entre courants et personnalités. Et votre fille, Marine, n’est pas épargnée...

- Vous lisez trop les journaux...

- C’est mon métier ! Donc Marine Le Pen fera partie du bureau exécutif. Un deal avec Bruno Gollnisch ?

- Il n’y a eu aucun veto de qui que ce soit.

- Vous l’avez adoubée ?

- Je crois qu’elle le mérite. Tout comme une dizaine de jeunes gens et femmes qui intégreront notre comité central pour montrer notre volonté d’ouverture.

- Votre fille, encore elle, évoque aussi « des conversations avec l’UMP » et parle de « Nicolas Sarkozy comme d’un homme intelligent » : qu’en déduire ?

- C’est d’abord la preuve que nous ne sommes pas des gens bornés comme on nous présente trop souvent en nous ostracisant. Nous savons reconnaître des qualités à nos adversaires.

- Pourriez-vous évoluer comme Alleanza Nazionale en Italie ?

- AN a fait élire beaucoup de députés mais Fini, lui, a rejoint les idées de Berlusconi. Nous aussi, nous aimerions avoir bien plus d’élus. Mais nous préférons être battus sur nos idées qu’élus sur celles de nos adversaires.

(...)

- Quels vont être les principaux enjeux de ce 30e (sic) Congrès ?

- Il va témoigner de l’unité profonde du FN. Et surtout de sa capacité à assumer pleinement des responsabilités au plus haut niveau...

Midi Libre
Festival mondialiste

En quelques articles, Midi Libre confirme son adhésion à la mondialisation et au métissage de la culture méridionale.

La fête africaine finit en musique avec Zimameya

la VIe semaine africaine s’est achevée en musique, samedi soir, sur les rythmes chaleureux du groupe Zimameya. Entre conférence, sur le thème de l’éducation de l’enfant africain, animée par une intervenante d’Afrique noire et du Maghreb et exposition de photos (...). L’affluence générée par la journée de samedi, où le public a pu venir découvrir les stands de produits artisanaux africains, salle Brassens, en est une preuve vivante. Tout comme l’a été le repas de clôture qui a fait le plein. Un repas où l’on notait la présence de l’équipage de l’Edoil, navire retenu dans le port de Sète depuis début février et dont les marins n’ont pas touché de salaires depuis plus de deux mois. Dernière touche à cette semaine animation de l’Amicale des Africains de Sète, qui travaille tout au long de l’année au rapprochement des différents communautés africaines du Bassin de Thau.

Les communautés Africaines du bassin de Thau...

Proxénétisme : un réseau international

Après un coup de filet dans le milieu de la prostitution nîmois, vendredi soir, huit personnes ont été interpellées.

Hier trois hommes et une femme ont été présentés au parquet de Nîmes avant d’être mis en examen, par le juge Cayrol, pour proxénétisme aggravé.

Ces personnes toutes originaires de Bulgarie sont soupçonnées d’appartenir à un réseau international, chargé notamment, de faire transiter de jeunes bulgares et d’encadrer leur activité.

Qu’en termes galants ces choses là sont dites.

La Charente Libre
Selon que vous serez...

Deux infos voisines établissent les hiérarchies ethniques en France occupée :

« ... deux SDF ont dérobé un camion porte-char dans une base militaire du nord-est de la Gironde pour "déménager" avant d’être interpellés au terme d’une course-poursuite de plus de trente kilomètres (...). Jugés dans le cadre d’une comparution immédiate, ils ont été condamnés hier à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Libourne. »

...

« (Un) jeune garçon au volant d’une Ford rouge a été pris d’un véritable coup de folie. Il a renversé une jeune étudiante chinoise (elle est légèrement blessée) devant le théâtre et a percuté un arbre devant la terrasse du "Dauphin". Il s’est ensuite lancé autour de la place avant de s’encastrer dans une voiture. Après une scène confuse et une bagarre au cours de laquelle un SDF qui essayait de neutraliser le conducteur a été blessé à la main par des "amis" du conducteur, les policiers ont arrêté le chauffard. Le jeune Algérien, qui a déjà fait l’objet de huit condamnations dont sept pour conduite sans permis, aurait dû être jugé en comparution immédiate (...) mais le prévenu a été laissé en liberté dans l’immédiat. »

Sommaire - Haut de page