Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 294 du 28 mai 2003

- n° 294 -
28 mai 2003

« Quand je pense à tout ce temps perddu à ne rien faire dans l'Administration... »

Le "scandale Baudis" : cinq pages de révélations.
Sarkozy a armé la bombe à retardement de "l'islam laïc".
Bernard Antony analyse le cas "Plon-Plon".
Michel de l'Hyerres voit Le Pen en prince régent.
Nicolas Bonnal célèbre le vrai cinéma français.
François Brigneau n'arrive pas à suivre le "mouvement social".

 
Sommaire
Dernières nouvelles du Marigot
Les dessous du "scandale Baudis"

:: Lire

Notes sans grande portée
Journal de François Brigneau

:: Lire

Autres nouvelles
Les musulmans laïques : oxymore et bombe sociale

:: Lire

Revue de presse

:: Lire

Autres nouvelles
Ripostons à la chienlit postale !

:: Lire

Histoire à l’endroit
Les chiens ne font pas les chats

:: Lire

Le Monde...
... fulmine contre la "messe à l’ancienne"

:: Lire

Derrière l’écran
Loin du Festival de Cannes... blanches

:: Lire

Autres nouvelles
Après son agression contre BB, une lettre de Fogiel

:: Lire

Echos
Devoir de mémoire

:: Lire

Le journal des dames
Le jour de la Grande Bataille

:: Lire

Rions un peu avec "Plon-Plon"
Bernard Antony : "Tocos y si gauzes !"

:: Lire

XIIe Congrès du Front National
Second reportage à Nice (II)

:: Lire

C’est a lire
Les délires anachroniques de l’historiquement correct

:: Lire

C’est a lire
Chef-d’oeuvre de nostalgie rurale

:: Lire

Livres

:: Lire

L’humeur de Patrick Gofman
Carnet

:: Lire

Nos pères
Tertullien (IV)

:: Lire

Lettres de chez nous

:: Lire

Toulouse franc-mac ?

Sans y voir une explication paranoïaque, on peut tout de même relever que Toulouse, la ville du scandale Alègre où sont impliqués policiers, magistrats et politiques, est par excellence (?) une capitale maçonnique. Ce n’est pratiquement que depuis l’élection de Baudis que les Loges ont perdu le fauteuil de maire, que leurs affidés avaient occupé depuis près de deux siècles. Encore Baudis avait-il pris soin de s’entourer d’une véritable garde prétorienne de frères. Apparemment ça n’a pas suffi.

Comme à Nice ?

Il serait d’ailleurs intéressant de connaître les éventuelles appartenances des policiers et magistrats impliqués dans le scandale. Ce ne serait pas la première fois (cf. le scandale de Nice) que le secret maçonnique servirait de paravent à l’Omerta du milieu.

Guerre des Loges

Ce que notent les initiés, en tous cas, c’est que l’un des magistrats mis en cause est donné, bien qu’il s’en défende, comme affilié à la Grande Loge nationale française et qu’il soutient être victime de la haine d’un homme de la presse locale connu comme un caïd du Grand Orient. Or, à Toulouse, une guerre sans merci oppose les deux obédiences.

G.O. contre GLNF

Accessoirement, on sait que Baudis a toujours joué la GLNF contre le G.O, qu’il avait pratiquement chassé de l’Hôtel de Ville au bénéfice d’un de ses adjoints, promoteur immobilier et cacique de la GLNF. Seule exception : un autre adjoint que Baudis a gardé pour assurer le minimum de relations avec l’obédience antichrétienne, toujours très puissante dans le personnel municipal.

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page