Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 295 du 7 juin 2003 - p. 16
Echos Monde

Le prétendu assouplissement de Sharon à propos des colonies juives illégales en Palestine est une gesticulation. Le premier israélien sait que rien ne pourra se faire puisque le mufti de Jérusalem et de Palestine, cheikh Ekréma Sabri, a catégoriquement écarté toute négociation à propos de Jérusalem. "Les juifs n’ont rien à faire là. La mosquée d’Al-Aqsa est et restera à jamais un territoire palestinien" a dit en substance le chef religieux musulman.

La dite esplanade surplombant le Mur des Lamentations, on voit que le règlement du conflit israélo-palestinien n’est pas pour demain et que les promesses de Sharon n’engagent que ceux qui les croient.

***

Dans sa lettre confidentielle Faits et documents (BP 254-09 - 75424 Paris Cedex 09) Emmanuel Ratier révèle que le démocrate le mieux placé dans la course à l’investiture pour la prochaine élection présidentielle aux Etats-Unis est John F. Kerry, membre, comme Bush de la société secrète à forte connotation satanique des "Skull & Bones" (crânes et ossements)

***

Dernière minute : le général Eyadema (voir ci contre) a fait venir de Sierra Leone 500 miliciens qui patrouillent dans Lomé sous le contrôle de son propre fils Ernest. Les points stratégiques de la capitale ont été investis. Les familles des opposants en exil sont sous surveillance à commencer par celle de l’ex-premier ministre Kodjo. Des leaders de l’opposition ont été arrêtés.

La situation devient explosive car les militaires jusqu’ici fidèles à Eyadema, acceptent très mal de se voir préférer des mercenaires étrangers !

Sommaire - Haut de page