Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 295 du 7 juin 2003 - pp. 20 et 21
Livres
ADG, le retour

27 mai : la bille bien ronde d’un vieux copain à la une du Figaro, ça fait du bien par où ça passe ! « ADG : le retour du réprouvé », titre Sébastien Lapaque, page 27. Réprouvé, ADG ? Parce qu’il serait « anar de droite » (selon Lapaque) ? A cause des 200 000 exemplaires de son "Grand Sud" ? De la pleine page admirative que vient de lui dédier Libération ? En tout cas, Le Figaro "complète" le grand article qu’il consacre à son nouveau roman policier "Kangouroad Movie" par une nomenclature interminables d’auteurs francophobes, Dantec et Daeninckx en tête...

30 mai : en dernière page de Rivarol, comme tous les vendredis, "l’anar de droite" est toujours aussi cruel pour le désordre établi, mais semble bel et bien s’inquiéter de la "réprobation"... à moins qu’il ne s’en moque. Signalant que Zidane « s’engage derrière » Delanoë pour les "J.O. de toutes les couleurs" à Paris en 2012, ADG ajoute que ça « peut effectivement faire mal, mais je ne voudrais pas non plus donner l’impression de tomber dans la blague homophobe, j’ai déjà assez de casseroles comme ça pour la promotion de mon polar. »

3 juin : Brillante soirée littéraire au Centre Charlier (Paris Ve). Alain Paucard l’anime avec l’entrain et l’esprit que connaissent les auditeurs de Radio Courtoisie : « ADG nous prouve que ce n’est pas en faisant des concessions au Système que l’on en est reconnu ! ». Jean Bourdier, historien du roman policier, improvise un exposé passionnant des deux écoles, "whodunnit" (énigme) et "hard boiled" (sociale), ainsi que de leurs rencontres. La salle, où l’on reconnaît beaucoup de journalistes... "réprouvés", s’attendrit à voir ADG interviewer humblement Bourdier, dix ans son chef de service au grand Minute. Paucard cite Marx, ce qui prouve une fois de plus que Bernard Antony est marxiste, du moins pour "Plon-Plon". ADG finit par revendiquer « peut-être pas des pochades, mais de la littérature d’évasion. » Il s’excuse d’avoir attribué « des bérets verts aux SAS australiens, au lieu de bérets sable. » Il consent enfin à évoquer brièvement la genèse de "Kangouroad Movie", et cela donne grande envie de le lire !

7-9 juin : ADG dédicace son "polar" exotique à l’invitation du Festival "Etonnants voyageurs" de Saint-Malo.

Patrick Gofman

ADG, "Kangouroad Movie", Gallimard, 17,50 teuros.
Jean Bourdier, "Histoire du roman policier", Ed. de Fallois, 1996, 350 p., 130 F.
Sommaire - Haut de page