Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 295 du 7 juin 2003 - p. 22
Théâtre
"Ah, vous voilà, Dumas !"

« Oh le Théâtre français ! C’est un cercle de l’enfer oublié par Dante où Dieu met les auteurs tragiques qui ont cette singulière idée de gagner moins d’argent qu’ailleurs, d’avoir vingt-cinq représentations au lieu de cent et d’être décorés sur leurs vieux jours de la Légion d’Honneur non pour les succès obtenus mais pour les épreuves »...

Etonnante Comédie Française qui offre le meilleur comme le pire... Ici c’est le meilleur. L’institution montre qu’elle sait rire d’elle-même.

Pour honorer Alexandre Dumas, Alain Pralou a monté ce spectacle d’une heure un quart, présenté dans le joli studio du Carroussel du Louvre.

Piochant dans les "Souvenirs dramatiques" de l’auteur et sans ajouter un mot, il raconte les rapports tumultueux de Dumas avec le Français.

La relation fût houleuse, cocasse, passionnée mais toujours fructueuse pour le théâtre.

Jérôme Brigadier
Sommaire - Haut de page