Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 299 du 22 juillet 2003 - p. 12
Audit sérieux

Monsieur,

Comme convenu, nous avons eu un entretien de pré-embauche avec les personnes à qui vous envisagez de confier des postes de responsabilité dans votre nouvelle organisation.

En voici le résultat :

- M. Simon Pierre manifeste une instabilité émotionnelle qui le rend sujet à des sautes d’humeur de nature à entraîner un manque de fiabilité dans les circonstances difficiles.

- M. André manifeste peu de goût pour les responsabilités.

- M. Bar-Zébédé, Jacques (dit Le Majeur) montre un plus grand souci de son intérêt personnel que du management du projet.

- M. Boanergès Jean paraît légèrement exalté.

- M. Thomas a des tendances au doute et à la contestation qui risquent de nuire à la cohésion de l’équipe.

- M. Matthieu Levi, nous croyons devoir vous le signaler bien que cela n’entre pas dans les termes de notre mission figure sur la liste noire de la Commission d’enquête sur la corruption des fonctionnaires des finances.

- Enfin, M. Bar-Alphée Jacques alias Le Mineur et M. Thaddée marquent de fortes tendances à la radicalisation.

- Nous avons eu le plaisir de reconnaître des potentialités prometteuses chez l’un des candidats. Imaginatif, bon gestionnaire, ambitieux, doté d’un excellent contact avec toutes les catégories socio-professionnelles y compris dans les milieux dirigeants, M. Iscariote Judas qui inspire la plus grande confiance nous paraît mériter un poste de responsabilité dans votre entreprise.

Les autres candidats examinés n’appellent pas de commentaire immédiat. Il s’agit de personnes dont l’avenir ne paraît promis ni à de grands succès ni à une notoriété particulière.

Nous vous prions etc.

D. Jordan
Psychologue conseil
Sommaire - Haut de page