Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 300 du 4 septembre 2003 - p. 7
Traditions
par Michel de L’Hyerres
L’Etat-voyou
(III)

L’agression anglo-américaine en Irak, suivie d’une résistance du peuple irakien baptisée "terroriste" par le "politiquement correct", constitue aujourd’hui le principal événement mondial. Essayons d’examiner cette tragédie, en tant que traditionaliste, du point de vue plus spécialement éthique, puisque se confirment chaque jour les véritables intentions judéo-anglo-américaines (LLJ n° 290) :

- la protection d’Israël ;

- la conquête d’une gigantesque source de pétrole ;

- la poursuite de l’hégémonie mondiale.

Il s’avère donc, que s’opposent deux tendances :

- une forme militaro-industrielle animée par un messianisme biblique judéo-protestant prétendant incarner le "Bien" ;

- un réveil islamique émancipateur visant à la fondation de républiques de ce culte.

Quant au reste du monde, les grandes nations (Russie, Indes, Chine...) demeurent pour le moment dans l’expectative : les problèmes ne surgiront que plus tard.

Ainsi, la conjoncture du judaïsme, du protestantisme et des "Lumières" a fabriqué un "Golem", l’Amérique, dont la particularité est d’être fort, stupide et... générateur de cataclysmes !

Car la situation ainsi créée est de type résolument schizophrénique :

- un messianisme biblique délirant qui fait croire à celui qui en est porteur qu’il est prédestiné à remplir une mission d’apostolat universel ;

- un refus de considérer le réel, tout simple, à savoir que d’autres peuples existent et, surtout, ont le droit de vivre à leur façon.

Or, avant même que ne se déclenche l’aventure militaire en cours, l’existence même du modèle américain constituait déjà une menace :

- pour le genre humain par la destruction, par le "Progrès", des sociétés traditionnelles ;

- pour la survie de la planète par l’atome, l’épuisement des ressources naturelles, les pollutions et l’élévation du niveau des océans...

Il est évident que l’humanité, par la conquête occidentale, est atteinte du mal déjà diagnostiqué par les Grecs par le concept d’ "Hybris", personnification de la Démesure et de l’insolence, maladie consécutive à la négation de Dieu, au développement des sciences, à l’essor du capitalisme et dont les Etats-Unis sont largement atteints, ce qui les conduit à mettre la planète à feu et à sang, en attendant sa ruine, acharnés qu’ils sont à détruire les sociétés traditionnelles, comme le prophétisait saint Pie X « ... en blessant ses organes essentiels, en brisant le cadre de son activité, on pousse l’être non pas vers le progrès mais vers la mort. »(1)

Julius Evola, dont nous reconnaissons volontiers le génie, tout en refusant son paganisme, note de son côté que les civilisations traditionnelles demeurent immobiles « ... par leur stabilité, leur identité, leur fermeté intangible et immuable au milieu du courant du temps et de l’histoire »(2).

Ainsi, le "choc des civilisations" en cours, aussi bien en Irak qu’en Palestine, oppose deux types de sociétés :

- le premier, celui du "Progrès", du "bougisme", de la haute finance, de la démocratie, de l’innovation fébrile, devenu aussi celui de la fureur génocidaire par dégénérescence de la tradition biblique ;

- le second, traditionnel, qu’il soit catholique ou musulman, identitaire, coutumier, immobile, patriarcal.

Et ceci, scandale inouï, sur les lieux mêmes de la naissance de la civilisation, livrés au pillage et à la destruction par les nouveaux Mongols, les nouveaux Barbares que sont les Anglo-Américano-sionistes.

Quant aux néo-Pharisiens que sont les compères onusiens et qui pleurnichent pour avoir subi quelques horions, bien mérités, le 19 août à Bagdad, ils représentent la face "humanitaire" de la Bête (LLJ n° 291), faisant la charité avec l’argent du pétrole préalablement volé aux Irakiens depuis douze ans, vivant dans les meilleurs hôtels, circulant en voitures de luxe climatisées, ils voudraient bien que cela dure...

Mais le compère Bush, en bon rapace, refuse, pour le moment, de partager le pactole...

Affaire à suivre.


(1) Saint-Pie X, Lettre encyclique sur "Le Sillon", Nouvelle Aurore, 1907.
(2) Julius Evola, "Civilisations du temps et civilisations de l’espace", Totalité n° 11.
Sommaire - Haut de page