Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 300 du 4 septembre 2003 - p. 12
Autre lzvestias*
1970 : l’URSS achète des plumes en France

Rapport de l’A.P.N. sur les propositions faites par l’agence dans la mise en oeuvre, en France, des mesures de contre-propagande.

28 novembre 1970.
Confidentiel. Au Comité central.

A la suite de vos instructions [...] et dans le but d’améliorer le travail de propagande de l’APN [Agence de Presse Novosti] en direction de la France, il nous paraît nécessaire [...] :

- d’augmenter les quantités de textes destinés à être publiés dans les titres de la presse du parti communiste français : le journal l’Humanité, les hebdomadaires l’Humanité dimanche et France nouvelle, la revue Les Cahiers du communisme, ainsi que les titres de la presse communiste de province, et d’inviter à Moscou le rédacteur en chef de l’Humanité dimanche et le directeur de l’agence communiste d’information U.F.I. afin d’avoir avec eux des entretiens sur ce sujet ;

- d’inviter en URSS le rédacteur en chef du magazine de l’association "France-URSS", afin de conclure un accord de coopération, en ayant à l’esprit la nécessaire influence que nous devons avoir sur l’éclairage de la réalité soviétique donné dans les pages de ce magazine, éclairage qui, à l’heure actuelle, n’est pas toujours adéquat ;

- d’autoriser l’APN à inviter annuellement en URSS de dix à quinze journalistes français ayant une vision objective, dans le but de préparer des articles, des essais ou des livres sur la réalité soviétique, et de prévoir sur le budget de 1971 de l’APN des crédits en devises afin de financer, en totalité ou partiellement, l’édition de livres écrits par des auteurs français sur des matériaux soviétiques, et d’apporter un soutien financier à ces auteurs ;

- de mener des négociations avec les rédactions des organes de presse progressistes français, en particulier l’Humanité, l’Humanité dimanche, La Marseillaise, La Vie ouvrière, mais aussi avec la rédaction de certains journaux bourgeois (Le Monde, Le Monde diplomatique, Nord-Eclair, Le Courrier picard, La Dépêche, L’AIsace...) visant à la préparation d’un supplément ou de pages spéciales consacrées au XXIVe congrès du PCUS ;

- d’établir qu’en cas de nécessité les sommes utilisées pour l’achat de ces pages seront prises sur les budgets de publicité mis à la disposition de la représentation commerciale d’Intourist et d’Aéroflot en France ;

- d’aborder avec la direction du PCF la question de la qualité professionnelle des Français employés par le bureau de l’APN en France, qui manquent parfois du savoir-faire professionnel indispensable ;

- d’engager, sur contrat, pour travailler à Moscou, dans le but d’améliorer la qualité littéraire des matériaux de propagande envoyés en France, de trois à cinq rédacteurs-stylistes français, en prévoyant leur hébergement, et de demander à la direction du PCF de nous recommander pour ce travail des spécialistes d’une grande qualité professionnelle.

Le président du conseil de direction de l’APN,
I. Oudaltsov

Archives du CC du PCUS, CCDC f : 5 ; op : 62 ; d : 34 ; l : 165-170.
* lzvestias : "Nouvelles" en russe.
Sommaire - Haut de page