Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 315 du 21 février 2004

- n° 315 -
21 février 2004

La synagogue. Aveuglée, découronnée mais pas bâillonée.

Raffarin veut appliquer la préférence nationale. Comme en Israël...
Général Pierre-Marie Gallois : l'immigration, désastre national.
Père J.-P. Argouarc'h : les roseaux et le Lys de France.
M.-C. Monchaux : quand la radio s'écoutait à la loupe.
François Brigneau : l'affaire Le Pen, un mal pour un bien ?

 
Sommaire
Parlons franc
Chercheurs du CNRS ou hommes de main des mafias politiciennes ?

Depuis quelque temps, les chercheurs, fonctionnaires du CNRS en tête, font grand bruit sur des réductions de crédit qui mettraient en danger la recherche française.

Or lundi 16 février une radio périphérique a invité une chercheuse, directeur de recherches en politologie au Centre National de la Recherche Scientifique, à s’exprimer en tant que "spécialiste du Front National".

Comme on pouvait s’y attendre, cette savante personne a exposé sur un ton très pincé que le Front National, parti d’incapables majeurs, agirait de façon oblique pour se poser en victime de l’exclusion sous prétexte qu’on lui interdirait de participer aux élections et qu’il se livrerait à cette agitation publicitaire dans l’intention sournoise d’accéder par ruse au pouvoir par les urnes, ce qui constituerait une grave menace dans un pays où 82 % des électeurs sont opposés à le voir prendre en main les affaires dont d’ailleurs il ne veut pas.

:: Lire la suite

Autres nouvelles
France 2 cache ce que tout banlieusard sait

Un choc, l’émission "Envoyé spécial" du 12 février sur France 2 consacrée à l’islamisation de Trappes et des communes avoisinantes ? Pas pour les habitants de nos territoires occupés. Il y a longtemps qu’ils ont compris que chez eux (?) une femme non voilée est l’exception, la norme étant la burkah, informe vêtement noir masquant jusqu’au visage et porté avec des gants noirs.

Comme des centaines de quartiers ou de villes de France, Trappes est aujourd’hui terre d’islam et France 2 n’en a montré que l’aspect puritain, cachant la réalité des gangs ethniques qui, contrairement aux blagues sans cesse ressassées, cohabitent sans heurts avec les musulmans "vertueux". Mères de famille voilées et pères barbus n’hésitent pas, quand leurs rejetons sont arrêtés et condamnés comme voleurs, dealers ou violeurs, ou après des attaques de boutiques, de cabinets médicaux, de commissariats de police ou des agressions contre des jeunes filles insuffisamment voilées, à se mobiliser pour les soutenir, calomnier les victimes, insulter police et justice, voire rosser à l’occasion les plaignants, témoins, policiers et même les juges qui ont l’audace de condamner leur progéniture.

:: Lire la suite

Notes sans grande portée
Journal de François Brigneau

LE BLUFF DE LE PEN

« Vous avez aimé le 21 avril ? Alors vous allez adorer le 21 mars ! » L’été dernier, c’est dans ces termes que Jean-Marie Le Pen annonçait à ses fidèles la victoire du Front national aux élections régionales du printemps.

J’écoutais sans adhérer. D’instinct je suis rétif aux bonnes surprises programmées avec trop d’assurance. On est tellement déçu lorsqu’elles ne se réalisent pas. Cette fois les sondages auxquels on croit quand ils sont favorables, les allusions des adversaires, je ne sais quelle rumeur sourde et persistante abondaient dans son sens, si bien que je me laissais gagner par l’euphorie. Non sans bémol, cependant.

:: Lire la suite

Autres nouvelles
Juges rouges contre Loïc Le Ribault

Martres, Bullier, Delaquys et Vignau. N’oublions pas ces noms. Il s’agit respectivement de la présidente, des assesseurs et de la substitut à la IVe Chambre du Tribunal Correctionnel de Bordeaux qui a condamné Loïc Le Ribault à un an de prison dont six mois ferme, et à trente mille euros d’amende.

Le crime de Le Ribault : avoir, comme Beljanski, mis en danger le formidable trésor que la mafia pharmaceutique accumule depuis des années en ruinant la Sécu à coups de médicaments coûteux que les politiciens corrompus imposent par la loi contre des traitements plus efficaces et moins chers.

:: Lire la suite

Étoile jeune

Lors du dîner (casher) à l’Elysée de Moshe Katzave, c’est une israélo-américano-française qui a chanté "La Marseillaise". Fille de Jane Manson, chanteuse, ancienne égérie de la secte de Moïse David "Les Enfants de Dieu" dissoute en 1978 comme officine de prostitution, la demoiselle a connu une brève notoriété grâce à des beurs qui l’ont huée pendant un concert de l’opération pièces jaunes en présence (muette) de Bernadette Chirac à Mâcon.

Discrimination négative ?

Autre invité : le Grand rabbin Sitruk. Chirac l’a présenté en désignant sa kippa avec ces mots : « Voici la seule personnalité autorisée ce soir à porter un signe ostensible d’appartenance religieuse. » On s’explique mal cette discrimination sachant que l’Israël compte 80 % de Juifs, 14 % de musulmans et 3 % de chrétiens.

Définition

Au cours de cette réception, chacun y est allé de son couplet sur l’antisémitisme qui augmenterait en France. En fait, selon l’Intérieur, le nombre des actes antisémites a baissé de 195 à 125 en 2003. Chiffre connu du Conseil représentatif des institutions juives de France qui en a communication chaque semaine.

Calcul

En 2003, donc, les six cent mille juifs de France (évaluation des instances communautaires elles-mêmes) ont été victimes de 125 actes de violences alors que la population totale (soixante millions d’habitants) en a subi trois cent mille (bilan officiel communiqué par Sarkozy le 13 janvier). Conclusion : un goy a vingt-quatre fois plus de risque d’être agressé qu’un juif.

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page