Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 323 du 25 mai 2004

- n° 323 -
25 mai 2004

Dessin d'Ignace (piqué dans l'AF 20/05)

Les effarants propos d'un islamiste sous off' dans l'Armée Française.
Orly et Roissy : la sécurité affermée aux gangs ethniques.
Marie-Claude Monchaux et ses comptes de fées.
Illestrisme à l'école : bonnet d'âne pour l'éducation nationale.
Et François Brigneau complète la galerie de "ses" présidents.

 
Sommaire
Parlons franc
Le miroir d’Outreau

C’est une image épouvantable de la société française que nous renvoie le procès des "présumés-pédophiles" d’Outreau. Un cloaque d’abominations, un chaos de mensonges, une géhenne où les crimes des uns grossis des mensonges des autres suscitent la nausée et, disons le mot : la terreur.

Le décor d’abord : un pays gris, sale, triste, les tours sordides du quartier du Renard, un de ces innombrables ghettos où notre société "citoyenne et solidaire" cache ses tares trop voyantes : analphabétisme, misère, ivrognerie, démence sexuelle.

Les acteurs principaux : le couple des parents violeurs de leurs pauvres enfants. La mère souillon obèse et folle, le père alcoolique abruti et cogneur, l’un et l’autre chômeurs professionnels, vivant de l’aide sociale, éperdus d’alcool et de télé, et assouvissant leur libido détraquée par le porno d’après minuit sur leurs propres gosses aux prénoms imbéciles de mauvaise série américaine.

:: Lire la suite

Autres nouvelles
Islamistes d’Orly et Roissy :
Villepin n’a rien fait !

En janvier dernier, Le Libre Journal publiait des extraits d’un rapport confidentiel de la Police aux frontières en date du 21 décembre 2003 démontrant que les islamistes font la loi à Roissy et Orly.

Quarante-huit islamistes radicaux avaient été identifiés au sein du personnel employé à Orly par les sociétés sous-traitantes chargées de la sécurité du site et de la manipulation des bagages.

A Roissy, selon une autre note de la même direction, datée de juillet, trente musulmans fondamentalistes avaient été repérés au nombre des employés ayant accès aux zones de sécurité, aux bagages et aux appareils. Cinq mois après que Sarkozy a reçu ce rapport, non seulement rien n’a été fait mais la situation s’est encore dégradée comme en témoigne une note d’information adressée à sa direction par le commissaire divisionnaire directeur adjoint de la PAF d’Orly en date du 13 mai 2004.

:: Lire la suite

Autres nouvelles
Alger interdit les églises
Paris finance les mosquées

Les autorités algériennes viennent de dénoncer le « danger du prosélytisme chrétien » qui sévirait en Kabylie.

Et d’annoncer des mesures contre l’existence dans la willaya de Tizi-Ouzou de quinze églises, dont deux seulement agréées par les autorités algériennes.

La chose est intéressante dans la mesure où ce nombre d’églises reconnues ou pas en Kabylie est, en proportion, inférieur de moitié au nombre des mosquées officielles en France, c’est-à-dire probablement du quart des "lieux de culte musulman" (quinze églises pour un million et demi de Kabyles. Contre quinze cents mosquées pour soixante millions d’Hexagonaux).

Ce qui revient à dire que les Algériens dénoncent comme un danger la christianisation de leur colonie kabyle alors qu’en France ils font poursuivre par les associations à leur botte les rares inconscients qui osent dénoncer la colonisation islamiste du territoire national avec l’appui des autorités gouvernementales et administratives qui, pour le coup, oublient toutes leurs belles protestations de neutralité laïque.

:: Lire la suite

"De pet et d’amûr"

L’affaire Bouziane, l’imam de Vénissieux, renvoyé dans son douar d’origine et aussitôt invité à revenir en France est purement et simplement une manoeuvre de diversion.

Comme le prouve l’inculpation du directeur de Lyon Magazine qui avait publié sa justification de la correction conjugale, ce qu’on reproche surtout à cette chance pour la France (il a fabriqué quatorze "français" sur ses seize enfants...), c’est d’avoir révélé au grand public ce que l’illisible Coran ressasse à longueur de pages à la seule intention des adeptes.

Foutant ainsi en l’air des années de mensonge sur la prétendue religion "de pet et d’amûr" que serait le mahométisme.

Traduction truquée

La faute de Bouziane est donc d’avoir confirmé l’arnaque que Laurent Lagartempe analyse dans son remarquable "petit guide du Coran" (Ed. Consep) dénonçant les "manipulations synonymiques" par lesquels des traducteurs malhonnêtes ont atténué les innombrables appels à la haine que contient ce livre "sacré" et, en revanche, attribué faussement une douceur "évangélique" à certains versets. Le but étant de fabriquer un islam à l’eau de rose sur lequel les boutiquiers de l’antiracisme fondent leur terrorisme judiciaire.

Versets colériques

On peut, sur le même sujet qui fâche, lire dans la revue du Centre d’Étude et de Prospective sur la Science, l’excellent article que Théophile Désailles consacre aux "versets colériques du Coran" (plus d’un sur dix) qui appellent à "insulter, exécrer, réduire ou trucider les mécréants, chrétiens, juifs, ou païens" (Le Cep n° 27. Mai 2004, 4, rue de Beauvais 91410 Saint Cyr sous Dourdan. 6 zeuros.)

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page