Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 337 du 4 décembre 2004

- n° 337 -
4 décembre 2004

Mieux que cet aveux public, l'entretien secret de Staline et Thorez en 1944 prouve que le PC"F" fut un valet de la "diplomatie" soviétique (p. 14 à 17).

"Corse, premier morceau libéré de la France..." (De Gaulle).
Mammouth : Fillon prend sa défense et se trompe.
Cdt Bunel : gare aux mini-bombes A sur drone à mach 10 !
Le Marquis a payé cher pour ne pas dîner cachère.
Brigneau : cette "drôle de guerre" qui n'a fait rire personne.

 
Sommaire
Parlons franc
"Corse, premier morceau libéré de la France"

En ce cinquantième anniversaire des premières tueries de la sanglante rébellion algérienne, pas un jour sans que presse, radios et télévisions ne consacrent un article ou une émission à l’histoire de cette guerre.

Ce ne sont que célébrations de la "libération" de ce pays (aussitôt livré au totalitarisme marxiste puis à la terreur coranique), de l’indépendance recouvrée, du sacrifice des héros de la décolonisation, des courageux combattants de la "résistance algérienne", de la valeur morale de ses chefs (tous plus corrompus les uns que les autres).

:: Lire la suite

Autres nouvelles
Chirac pollue "La Marseillaise" en arabe

Il va finir par devenir obscène le dingo de l’Elysée à force de baisser culotte ! Sa dernière lubie est de faire enregistrer et diffuser, sous prétexte d’une meilleure intégration des populations des territoires occupés, une version de "La Marseillaise"... en arabe.

Oubliant le scandale du 6 octobre 2001 qui, lors d’une rencontre de fouteballe entre la France et l’Algérie au Grand stade de Saint-Denis, avait vu des milliers de Maghrébins (Algériens, Tunisiens, Marocains et bi-nationaux, fatmas en tête) envahir la pelouse en sifflant notre hymne national et en conchiant le drapeau français, Chirac a autorisé trois chanteuses d’origine algérienne, Hayet, Amira et Malya, la fille du chanteur Ahcène Larbi Benameur dit Chaâbi H’ssissen, à chanter L’hymne national français dans leur dialecte d’origine.

:: Lire la suite

Echos
Anarcho-flic à Bourges

Pascal Richard est adhérent du Scalp (Section carrément anti-Le Pen) et donc indicateur de police.

:: Lire la suite

Déficit : 34 milliards
EDF pète les plombs

Et allez donc ! Une raffarinade de plus ! Le 28 octobre, le Premier ministre renvoyait à la fin de l’hiver une "éventuelle augmentation" des tarifs d’EDF pour répercuter la flambée des prix du pétrole. Expliquant :

« Je ne souhaite pas l’augmentation des prix pendant la période de froid. Il faudra attendre une autre saison pour pouvoir augmenter les prix. »

:: Lire la suite

Stratégies
Vers une nouvelle guerre froide ?

Le Président Vladimir Poutine a annoncé à la mi-novembre 2004 la mise en chantier d’un nouveau programme d’armement nucléaire. Juste avant, la Nasa avait annoncé la réussite du tir d’un avion autopiloté hypersonique qui a atteint mach 10, c’est-à-dire environ onze mille kilomètres à l’heure. Dans son nouveau livre, "Proche Orient, une guerre mondiale ?", Pierre Bunel retrace de façon lisible l’évolution des relations internationales de ces dernières années, telles qu’il les a vécues de l’intérieur ou telles que sa connaissance de certains dossiers clés lui permet de les comprendre.

Bush réélu rebâtit son gouvernement et son administration. Le drôle d’équipage s’établit pour la phase suivante de la grande invasion. Bush se débarrasse des "colombes" comme le général Powell, qui faisait figure d’alibi au milieu du psychopathique entourage de la Maison Blanche.

:: Lire la suite

Jean Polochon volé

S’il est un reproche que l’on ne peut pas faire à Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France, c’est d’être près de ses sous.

Il lui a Fallu dix-huit mois pour s’apercevoir qu’une de ses amies avait piqué 84 000 euros sur son compte en banque en imitant sa signature sur des chèques ; plus de cinquante briques, comme on disait naguère. Vous en connaissez beaucoup, vous, des damnés de la terre qui peuvent se faire retapisser d’un demi-million lourd sans sentir la différence ?

Huchon le Rouge

Or, comme damné de la terre, Huchon se pose là. Sorti des rangs catho-progressistes, il a couché avec les cocos, flirté avec les maos, avant de rallier le groupuscule rocardien puis la majorité du PS. Il est si enragé qu’on l’a même entendu, à l’époque de la parution de "L’Archipel dit Goulag", dénoncer Soljenitsyne comme « suppôt du capitalisme ».

On espère que c’est pas l’argent de Moscou qu’on lui a piqué.

La voleuse : une élue !

Plus bizarre encore, les policiers ayant immédiatement identifié la voleuse, et établi que c’est une élue de Conflans (78), Huchon a décidé de retirer sa plainte. Le Parquet de Paris a finalement exigé son audition par la brigade financière de Paris devant qui elle a soutenu avoir simplement reçu cet argent de façon tout à fait légale. Du coup, les autres élues de Conflans trépignent de rage parce qu’en refusant de poursuivre sa voleuse, Huchon fait porter le soupçon sur les quinze femmes de sa liste.

Sur son compte personnel

Or, Huchon affirme que sa petite camarade lui a déjà remboursé 45 000 euros et s’est engagée à lui verser 1 000 euros par mois pour le reste.

Et quand on lui demande d’où provenait tant d’argent, il répond que le financement de sa campagne électorale des régionales, soit 1,4 million d’euros, « s’est retrouvé sur son compte personnel. » Ce qui est évidemment interdit.

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page