Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 346 du 27 mars 2005

- n° 346 -
27 mars 2005

Raffarin se repent à Jérusalem, Sarkozy se répend à Bondy

Florence Aubenas : l'étonnante hypothèse du Général Gallois.
Assez de mensonges à propos du prétendu racisme des Français !
L'Escroc et Porcinet ont approuvé le projet Bolkestein dès 2000.
Un roi du porno aux Editions Bayard !
Et Brigneau conte la fin de la IIIe en fumée dans le brouillard.

 
Sommaire
Parlons franc
Pour un oeil, les deux yeux

Jusqu’à la nausée, jusqu’à l’écoeurement, jusqu’à la suffocation, ils nous auront gavés avec leur mensonge sur la "montée en France de l’antisémitisme et du racisme" les ordures de tréteaux et de médias, les prédateurs du soi-disant anti-racisme, les boutiquiers de la mémoire et les huissiers de "l’imprescriptible dette" comme dit le maquignon de Matignon.

Jusqu’à nous briser la nuque et rompre le dos à force de prosternations, jusqu’à nous user les coudes et les genoux à force de reptation, jusqu’à nous rendre chauves à force de couvrir nos têtes de cendres brûlantes, jusqu’à nous écorcher la langue à force de repentances, ils nous auront humiliés les rappeurs de la pleurniche et les goualeurs du Shoah bizness.

:: Lire la suite

Autres nouvelles
Quand l’escroc et Porcinet approuvaient Bolkestein

"Voter Non, c’est une connerie !" Dans l’incapacité de fonder sa campagne sur ce slogan un peu bas de gamme de Chirac, le gang mondialiste a décidé de nous resservir l’inusable coup du racisme.

Se verra donc décrété extrémiste, raciste et xénophobe quiconque appellera à voter contre l’Europe de Bruxelles, et ce sera l’essentiel du discours Ouiste.

:: Lire la suite

Avortement, chômage, spéculation immobilière, impôts, immigration...
Armes de destruction massive des populations d’Europe

« Même en incluant l’immigration, la population de l’Europe des Douze va diminuer de 7,5 millions sur les 45 prochaines années, selon les calculs de l’Onu. Depuis l’époque de l’épidémie de "mort noire" au XIVe siècle, l’Europe n’a jamais connu un déclin aussi large de sa population », écrit l’historien britannique Niall Ferguson, cité par Pavel Kohout.

Selon les projections de l’Onu, la Lettonie va perdre 44 % de sa population en 2050. La population va se réduire de 52 % en Estonie, de 36 % en Bulgarie, de 35 % en Ukraine, de 30 % en Russie, de 22 % en Italie, où le taux de fécondité est tombé à 1,2 enfant par femme.

Le Daily Telegraph écrit : « Il est virtuellement impossible de gagner sa vie. Prenez simplement Rome. Vivre avec un minimum de dignité humaine (un petit appartement loué, un souper à l’occasion au restaurant) exige une paie mensuelle de 13 000 euros avant impôt, ce qui revient à 1 800 euros après celui-ci. 70 % des Italiens de 25 à 29 ans vivent chez leurs parents, où ils bénéficient d’un logement subventionné et où leur pauvre revenu devient un confortable argent de poche. »

:: Lire la suite

L’humeur de Patrick Gofman
Record d’altérophilie

Le Blanc, dans son arrogance, s’est trop longtemps arrogé le monopole du racisme. "Un sentiment naturel", et donc le sentiment le mieux partagé du monde, a fait un jour remarquer l’ex-tocard du tennis, recyclé chanteur essoufflé, Yannick Noah (affiché en slip avec une Blanche dans les abris-bus parisiens, ces jours-ci). « Le Blanc n’est pas un être humain », proclame le Premier Zimbabouin Mugabé, avant d’affamer son peuple noir pour le plaisir de chasser le boulanger blanc. « A chacun son Blanc ! » hurle la racaille d’Abidjan, machette au poing. « Ratonnades anti-Blancs à Paris », titre Marianne, et, en substance, presque tous les autres médias, après la manifestation lycéenne du 8 mars.

:: Lire la suite

Eclair de lucidité

"Les casseurs, venus essentiellement de Seine-saint-denis, ne se sont pas attaqué aux magasins comme le font généralement les pilleurs de manifs, mais ont agressé systématiquement les lycéens blancs, les "petits Français" comme ils les désignent. Ce n’est pas le seul désoeuvrement, ou le ras-le-bol social qui a inspiré leur violence, mais bien la haine, la haine raciste exprimée par de jeunes noirs et de jeunes arabes à l’encontre des autres : les blancs."

Ce moment de lucidité vous était offert par Clément Weill-Raynal de Radio Communauté judaïque et du Crif.

Et de bon sens

Autre accès de bon sens du même : "Ni le MRAP de Mouloud Aounit, ni la Ligue des Droits de l’Homme de Michel Tubiana, ni les syndicats ni aucun parti politique n’a jugé utile d’émettre la moindre protestation ni de manifester la moindre inquiétude.

On imagine sans mal les condamnations unanimes auxquelles on aurait assisté si des hordes de lycéens blonds et blancs descendus des beaux quartiers s’étaient livrés à de pareilles violences racistes sur le pavé parisien à l’encontre de jeunes noirs ou de jeunes arabes."

C’est pourtant ce que croient voir tous les jours le Mrap, la LDH, la LICRA et Cie, non ?

Les juifs comme les blancs ?

Motif de ce dangereux accès de lucidité : un rapport officiel de l’Education nationale mis aux oubliettes par le ministère parce qu’il écrivait noir sur blanc (oh pardon !) que "Il existe de nombreux établissements où il est désormais impossible d’inscrire un élève juif". Et Weill-Raynal de conclure : "Il n’est pas abusif d’affirmer que ceux qui agressent les lycéens juifs dans l’enceinte des établissements et ceux qui agressent les blancs dans les manifestations sont portés par le même courant". Bien vu mais bizarrement ethno-différencié...

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page