Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 355 du 9 juillet 2005

- n° 355 -
9 juillet 2005

Londres, sanctuaire de l'islamisme radical en Europe,
médaille de sang aux Olympiades de la sauvagerie.

Bouteflika, ce terroriste qui fait chanter Chirac.
Gofman démonte la pompe... Afrique.
Le Marquis s'essaie au copinage. Manque d'entraînement.
Pickendorff nous embarque en Corée sur son bateau-tortue.
Et François Brigneau fait les comptes du Loto du Non.

 
Sommaire
Parlons franc
Une prêtresse mariée

Mascarade ou blasphème ? On était partagé entre le rire et l’accablement au spectacle de la "cérémonie" qui s’est déroulée le samedi 2 juillet à Lyon, devant une poignée de voyeurs, sur une péniche amarrée aux rives du Rhône et que les médias complaisants ont appelé avec une insistance confinant à la frénésie : « la première ordination d’une femme prêtre en France ».

Comme toujours, c’est au ridicule que l’on reconnaît la griffe du grappin et les témoignages et photos donnent toute sa dimension grotesque à l’événement.

:: Lire la suite

Dernières nouvelles du Marigot
Chirac cède au chantage du maquereau Bouteflika

Jusques à quand Bouteflika abusera t-il de notre patience ? Le 2 juillet dernier, sans susciter la moindre réaction officielle du côté français, le président de la république algérienne a une fois de plus laissé libre cours à sa haine et à son mépris de l’ancien civilisateur.

Evoquant la loi votée le 23 février dernier par les députés et sénateurs français et qui porte « reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés », posant en outre que les programmes scolaires français « reconnaîtront (...) et accorderont à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit », Bouteflika a fulminé : « La colonisation française a été une entreprise massive de décivilisation. » Ajoutant : « Comment un Parlement peut-il glorifier une présence coloniale coupable de massacres contre un peuple en entier, et prétendre que cette présence a rendu service aux peuples colonisés ? »

:: Lire la suite

Bon gag
Les curieuses moeurs d’Azouz, ministre des Beurs

Par quel caprice de l’étrange cervelle chiraquienne le Franco-Algérien Azouz Begag (dont François Brigneau parle en pages 8 et 9) s’est-il retrouvé ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances ?

La question est sans réponse pour quiconque ignore que la seule préoccupation de Chirac est de tuer Sarkozy.

Or celui que les médias ont aussitôt baptisé "le joker de Villepin" est du genre grenade défensive. On dégoupille et on jette le plus loin possible en espérant que l’engin ne vous explosera pas dans les mains car Begag est un explosif instable au regard de qui Borloo paraît le fils naturel d’une nonne zen et d’un butler britannique.

:: Lire la suite

L’humeur de Patrick Gofman
La pompe Afrique

Plus de 500 milliards de dollars donnés - ou prêtés à fonds perdus - à l’Afrique depuis les années 60... « l’équivalent de cinq plans Marshall s’est enlisé dans les sables de la corruption et de l’incompétence » écrit l’économiste Corentin de Salle, cité par nos amis de Rivarol (01/07). Et elle est de plus en plus pauvre !

:: Lire la suite

Le Dictionnaire de la Colère
C’est dans le Dictionnaire de la Colère, et ce n’est pas le pire...

:: Lire

Horresco referens*

Plus jeune évêque de France et premier nommé (à Vannes) par Benoît XVI, Mgr Raymond Centène a déjà gagné un surnom chez les progressistes : "L’Œil du Vatican".

Une campagne se prépare contre lui qu’un motif qu’il aurait été proche de l’Action Française dans sa jeunesse, qu’il porte parfois la soutane, ne refuse pas de célébrer la messe selon le rite de Saint Pie V et lit Présent... Toutes abominations connues du Saint Père mais qui valent au nouvel évêque une réputation de "cynique" et de "calculateur".

Si ça se trouve, il croit même en Dieu. C’est dire à quelles extrémités le nouveau Pape est prêt à en venir...

je frémis d’horreur en le disant.

Aux folles !

Dans son délire, le gouvernement socialiste espagnol qui vient de légaliser le mariage homo et l’adoption d’enfants par les sodomites (reste à leur ouvrir l’accès à l’avortement libre et gratuit...) a modifié la loi sur le mariage. Désormais, les époux ne se doivent plus fidélité mais "égalité".

Un fabricant de machines à laver a mis en vente un modèle qui contrôle les empreintes digitales de l’utilisateur et refuse de fonctionner deux fois de suite avec la même personne. Le mari doit donc charger l’engin en alternance avec son épouse. Nom du gadget : "chacun son tour". Reste à imposer la même alternance aux accoucheurs.

Aveu

Sur le site de la Grand loge du Venezuela, la page recensant les ouvrages et textes maçonniques divers mentionne... la Constitution européenne !

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page