Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 357 du 15 septembre 2005 - pp. 4 et 5, 12, 14
Ratzinger a tous les vices

Décidément mécontents de l’élection du pape Benoît XVI, certains milieux juifs ont révisé leur tactique d’opposition. Après avoir échoué dans l’opération "pape nazi" consistant à rappeler que le futur souverain pontife avait (comme tous les Allemands de son âge) porté, adolescent, l’uniforme des Hitlerjugend, ils accusent maintenant le soldat Ratzinger d’avoir déserté en temps de guerre.

Nouvelle-Orléans étanche

Avant de vendre la Louisiane, Napoléon avait ordonné aux ingénieurs français de protéger le Vieux Quartier Français de la Nouvelle-Orléans contre une éventuelle inondation. Résultat : il est intacte si l’on excepte les déprédations commises par les gangs de pillards affreux-Américains contre lesquels la police a dû faire feu. Rappel : lors du récent raz-de-marée qui ravagea la côte de l’Inde, seul l’ancien comptoir français de Pondichéry fut épargné par la vague géante alors que le rivage ne présente aucun relief naturel faisant obstacle à la mer. Motif pour lequel le gouvernement Français Dupleix avait fait élever une digue par la population locale.

Missouri abattoir

Selon le Daily Mail un médecin de Saint Louis a confessé que dans l’impossibilité d’évacuer des malades en stade terminal avant le déchaînement de l’ouragan, lui-même et certains de ses confrères ont pris la décision de les euthanasier. « Nous avons fait trois groupes de malades : ceux qui étaient certainement curables, ceux qui avaient une chance de survie et ceux qui étaient condamnés. A ces derniers, nous avons donné double dose de morphine et les infirmières sont restées à leur côté jusqu’au dernier soupir. Le soir, nous avons prié le Créateur d’avoir pitié de nos âmes », a confié ce médecin.

A côté de Lapaque

Il y a quelque mois, un journaliste du Figaro transfuge de l’Action française crachait sur l’électorat de la droite nationale et vantait l’homosexualité sur France inter, pour assurer la promotion de son livre sur le pinard. Le courageux reporter est finalement passé aux travaux pratiques pinardiers. Cet été au cours d’une soirée "pasta" au siège de l’AF où, ayant trop payé de sa personne, il a fini la soirée dans le plat de nouilles à la tomate qu’il avait au préalable vidé par poignées sur ses commensaux, assurant ainsi gratuitement la redécoration tachiste du local et des revenus inespérés aux teinturiers du quartier.

Eté pourri

Si vous avez passé l’été sur une île déserte ou au fond des forêts - ou plus sauvage encore, dans les night-clubs d’Ibiza -, nous avons le plaisir de vous apprendre que le gouvernement "de" Villepin a profité de ce que vous aviez le dos tourné pour :

- Ramener le taux du livret d’épargne A de 2,5 à 2 % ;

- Instituer le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) de deux ans... Deux ans d’essai !

- Ordonner à la SNCF de liquider la ligne Caen-Tours (et ultérieurement plusieurs dizaines d’autres) ;

- Bazarder les autoroutes au privé pour 11 milliards d’euros (Md€) sous prétexte d’éponger la dette publique (1 100 Md€), alors que ces autoroutes seront amorties dans dix ans et rapporteront 35 à 40 Md€ par an !

- Refiler aux départements 18 000 km de routes nationales...

On en oublie ? Ecrivez-nous !

Petits futés

Les résultats du jury d’admission en deuxième année (M2) du Master Informatique de Marseille à l’université d’Aix-en-Provence font apparaître que sur deux mille candidats, 90 % sont d’origine étrangère et, plus précisément d’ethnie nord africaine ou sub-saharienne. 10 % des candidats ont été admis. Les deux tiers sont européens.

Les recalés n’ont même pas la ressource de crier à l’exclusion : la plupart ont tout simplement omis de déposer un dossier complet.

Intriguées par cette bizarrerie, les administrations ont enquêté : les "candidats" défaillants n’ont ni les capacités ni la volonté de suivre cette filière. Simplement, ils peuvent ainsi prétexter d’une année de rattrapage pour obtenir la prolongation de leur visa d’étudiant...

Lang en boîte

Le dernier week-end d’août à La Rochelle, se déroulait l’Université d’Eté du Parti socialiste. Chaque soir Jack Lang tentait d’entraîner ses camarades à "La Guignette". "Coco, tu verras, c’est jeune et branchouille !". Dans "Tout le monde en parle" du 3 septembre 2005, il expliquait à Ardisson : « C’est un ancien bistro de pécheurs - à tous les sens du terme - repris aujourd’hui par des "d’jeunes"... ». Précisons : "La Guignette" est la "boîte homos" la plus à la mode de la région. Rendez-vous idéal pour les membres d’un parti qui passent leur temps à se tirer dans le dos...

Tolérance et concorde

Soucieux de "respecter la sensibilité de la communauté musulmane de Saragosse, heurtée par cette image violente, qui n’appelle en rien à la tolérance et à la concorde", le socialiste Marcelino Iglesias, président du gouvernement d’Aragon, a décidé de supprimer les quatre têtes coupées qui ornent le blason de la province en souvenir de la prise de Huesca, arrachée aux musulmans en 1096.

Restera ensuite à cette lopette à faire repousser les membres des centaines de victimes déchiquetées par les attentats d’Atocha... qui ne se signalent pas non plus comme un appel à la tolérance...

Ghetto à Roubaix

Vu et entendu sur France 2 au journal de 20h : "Les Français de Roubaix (sic) ont recours de plus en plus aux grillages pour se protéger... les Français sont en voie de ghettoïsation (sic)."

Salauds de Français qui osent s’accrocher à Roubaix où ils n’ont plus rien à faire, qui humilient leurs hôtes du tiers-monde en se barricadant et qui banalisent la Shoah en fabriquant de faux ghettos.

Sommaire - Haut de page