Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 359 du 4 octobre 2005

- n° 359 -
4 octobre 2005

Le général Anton Ivanovitch Denikine rentre au pays

A qui rapportent les incendies d'immeubles squattés ?
Comment la Mafia a "planétarisé" l'industrie du porno.
De l'Hyerres, Butscha : deux regards sur Richard Wagner.
Du socialisme au mondialisme, cent ans de complot maçonnique.
Du nouveau sur le Saint Suaire par Daniel Raffard de Brienne.

 
Sommaire
Parlons franc
Une justice de capitulards et de combinards
Cinquante morts en six mois
A qui rapportent les incendies de squats ?
Les pères ont mangé des raisins verts...
Affaire Papon : une vengeance talmudique
Nouveau point sur le Saint Suaire
Chronique d’une décade dense
L’Europe de la Bête
Un moment d’histoire
Mémoire éternelle pour le général Denikine
Invasions
Le coup de colère d’un maire
Revue de presse
Autres nouvelles
Ces "grands frères" qui pourrissent leurs "cadets"
Tradition
Nietzsche et Wagner (1)
Main occulte
Une clef pour vaincre le verrouillage des francs-maçons
Le journal des dames
Il faut interdire le livre de Begag aux enfants
La porte de l’Asie
Du village de pêcheurs à la métropole grouillante
Errance
Oktoberfest à Blumenau
Boom mondial du sexe industriel
L’esclavage aboli ? Pas pour les Blanches !
Echos
C’est à lire
Ed McBain refroidi... La Série noire aussi
Chers frères
Sainte Thérèse d’Avila et l’Eucharistie (1)
L’été du Marquis
Usagé de la Poste
L’humeur de Patrick Gofman
"Gastronom"
Musique française
Maître Wagner ?
Lettres de chez nous
France raciste !

Avec ses sept enfants, Madame X occupe dans un hôtel parisien, quatre chambres avec WC et sdb. Cette installation est prise en charge par la CAF "compte tenu du montant très important du loyer".

C’est le moins qu’on puisse dire : il en coûte sept mille trois cent cinquante euros par mois et ça dure depuis juillet 2002. Pour le reste de ses dépenses, Madame X perçoit près de neuf cents euros d’allocations familiales, près de sept cents euros d’allocation logement, et près de deux cent soixante euros d’allocation de perte d’emploi.

Soit un coût de revient mensuel pour la famille X de trois mille deux cents euros.

A la charge des contribuables.

Prometteuse

Le mari de Madame X a une deuxième femme avec laquelle il vit et qui lui a donné huit enfants. Il a aussi une troisième femme, madame X3 qui ne lui a donné que quatre enfants (dont une fille qui a été envoyée au Mali). Il faut dire que madame X2 n’a que trente-cinq ans et qu’on peut donc espérer une amélioration rapide du score. (Au même âge, la première madame X n’avait pas fait mieux.)

Livre des records ?

En tout, donc, Monsieur et Mesdames X ont dix-neuf enfants. Le plus âgé a vingt ans, il est étudiant, la plus jeune a deux ans. S’ils imitent leurs parents, ils leur donneront d’ici quelques années quatre cents petits enfants.

Mais qu’est ce qu’on attend pour leur donner le prix Cognac-Jay ?

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page