Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 376 du 15 avril 2006

- n° 376 -
15 avril 2006

Abonnez-vous ou nous abattons ce chat !
(110 € à l'ordre de SDB, 4 place Franz Liszt 75010 Paris)

Le Marquis échange deux mots avec Juan Carlos d'Espagne.
Sarkö nous fait le coup du Parrain protecteur.
La Révolution bleue : le remède pire que le mal.
Pickendorf rate sa noyade à Bali.
Gofman cache sa misogynie derrière celle de Zemmour.

 
Sommaire
Editorial
Victoire des bureaucrates sur les technocrates
La stratégie du Parrain
Etudiants, casseurs, commerçants, passants, n’ayez pas peur : Nicolas Sarközy vous protège
Une proposition de loi idiote
Raoult n’est vraiment pas au Coran
La terre ne ment pas
Mon voyage à Salérans
Médecins de la mort oubliés
Quand l’Israël éliminait des "sous-hommes"
Bon sens interdit
Docteurs sans emploi
Négationnisme communiste
Un colloque vicieux contre la mémoire des Français d’Algérie
Revue de presse
Election oblige
Le remède pire que le mal ?
La Révolution bleue : un coup d’épée dans l’eau
Lettre ouverte aux jeunes "anti-CPE"
Vous voulez des certitudes ? En voici !
Les réveils de Papy Grognon
Alerte !
Le capitalisme féminise la société pour mieux la... posséder
Le journal des dames
Cette NRJ qui ramollit nos enfants
Reportage à Bali
Descendre les rivières
Errance
Le Conte du Condor
Renaissance Catholique
Conférence
Femmes libérées
L’avortement, une conquête ?
Photocopillage
Pure haine peignée
Livres
C’est à voir
Que sont-il devenus ?
Remerciements
Chers frères
Malheur à celui par qui le scandale arrive
Mots croisés
La décade du Marquis
"Quiza, Vuestra Majestad"
L’humeur de Patrick Gofman
Pur amour hirsute
Cinéma
"Serko"
Opéra
"La Bayadère"
Lettres de chez nous
Marine Le Pen à la presse juive : « Il faut ignorer les révisionnistes »

Marine Le Pen fait sa teshouva : Ayant fait connaître son ralliement au groupe Europe-Israël du parlement européen et son intention de se rendre prochainement dans l’Etat juif, la vice-présidente du Front National a aussitôt été interviewée par Shirli Sitbon, journaliste à l’agence European Jewish Press.

Sujet : le révisionnisme et l’antisémitisme des Français, bien entendu.

Cette visite est « un pas important », affirme d’abord Marine Le Pen qui ajoute que son objectif « n’est pas de prendre parti dans le débat politique israélien mais seulement de réunir des informations permettant d’avoir une meilleure vue de la réalité au Proche-Orient ».

Mais visiblement, ce n’est pas ce qui intéresse la journaliste, qui préfère revenir aux questions bien françaises.

« Jacques Chirac a annoncé que l’article sur les aspects positifs de la présence de la France outre-mer serait supprimé de la loi. Pensez-vous que c’est une sage décision ? »

Marine Le Pen approuve et va même plus loin : « Je pense, dit-elle, que cette loi n’aurait pas dû entrer dans notre législation. » Et elle dénonce la communautarisation de la société française, à laquelle elle attribue la responsabilité des émeutes des banlieues de novembre dernier.

« Etes-vous aussi opposée aux lois contre le révisionnisme ? » demande alors la journaliste israélienne.

« Le monde a connu des périodes terribles, répond la vice-présidente du Front. On ne peut pas avoir de lois pour tout mais cela ne signifie pas qu’il faut oublier les crimes contre tel ou tel... Il faut répondre aux révisionnistes en les ignorant... C’est aux tribunaux de décider s’il faut se montrer plus sévère selon les circonstances. » Mais assez bizarrement, Marine Le Pen croit devoir préciser : « Quant au génocide arménien, c’est un problème turc qui ne concerne pas les Français. »

Il n’est pas assuré que les nombreux sympathisants arméniens du Front soient du même avis...

:: Lire

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page