Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 391 du 9 novembre 2006

- n° 391 -
9 novembre 2006

Ah, cette bonne vieille solidarité maghrébine !

Notre nouvel éditorialiste de choc : Victor Hugo.
Les Français se sentent (déjà) en état de légitime défense...
La loi Gayssot doit protéger aussi les adorateurs du Poireau.
Gofman s'interroge : les paresseux sont-ils une race ?
Et François Brigneau voit Chirac en Phénix Potin.

 
Sommaire
Parlons franc
La parole est à Totor
C’est la grande peur des bien-pensants
Et si les Français s’avisaient de ce qu’ils sont en état de légitime défense...
Vérités cachées
Heures sombres et marée noire
Le journal de campagne (électorale) de François Brigneau
18 - Les tribulations en Chine du maréchal Pékin
Retraites : nouvelles menaces
C’est la loi de la mondialisation
"Vole-moi ma montre, je te paierai pour avoir l’heure"
Revue de presse
Pour Jean Ferré (1929-2006)
La vraie messe réhabilitée
Benoît XVI rend justice à Mgr Lefebvre
Vu à la télé !
Syndrome de l’affaire Villemin
La Fondation Roi Baudouin soutient une "Journée des Lesbiennes"
Après les élections du 8 octobre
Lettre de Belgique
Le journal des dames
Royaliste
Alarme et sérénité
La Pûjâ du dieu Ganesh
Que doit faire le monde libre ?
Face aux intimidations des Adorateurs du Poireau
Traditions africaines
Contre le viol, le repassage des seins
Qui sont les sauvages ?
J’ai mal à ma peau d’humain
Livres
C’est à (re)lire
"Ah ! ça, pour un livre, c’est un fameux livre !"
Chers frères
Lettre à une carmélite
La décade du Marquis
Lourdes 44 ans après
L’humeur de Patrick Gofman
On vous ment
Spectacle vivant
Jean-Marie Bigard
Bon bec
"La Renaissance"
Lettres de chez nous
A Mulhouse

Un "djeune des quartiers" qui assourdissait le voisinage en faisant le guignol sur sa moto a fini par percuter un arbre et s’est tué net. Les secours ont été accueillis à coups de pierres par le gang de l’acrobate raté et le service des urgences de l’hôpital, saccagé par ces vandales, a du être fermé pendant deux heures.

A Hasenrain (Alsace)

La maternité s’est transformé en blockhaus : sas de fermeture et réseau de caméras. Motif : la multiplication des agressions contre le personnel perpétrées par des mâles musulmans qui, accompagnant leurs fatmas, prétendent interdire par violence la présence de médecins masculins lors des examens gynécologiques.

A Belfort

Des farceurs ayant déposé une tête de porc sur le chantier de la mosquée, les "autorités" ont littéralement "pété les plombs". Chevènement, le maire de la ville a appelé ses administrés à "conserver tout leur sang-froid devant cet attentat ignoble" exigeant des peines "très lourdes" pour ses auteurs, Sarkö a appris "avec tristesse cette offense particulièrement abjecte", donné "des instructions très fermes pour identifier le ou les coupables" et promis qu’ils seraient "sévèrement punis". On n’en fait pas autant quand une église est brûlée.

A Amiens

Sarkö a réagi avec rapidité et vigueur contre les déprédations des gangs de "djeunes des quartiers" : il a créé l’UTAD. Traduction : Unité de Traitement de Actes Discriminatoires. Autrement dit une milice anti-raciste qui sera dirigée par un certain Rabash Soushi. Ca s’imposait...

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page