Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 400 du 22 février 2007

- n° 400 -
22 février 2007

Ils n'ont pas pu lui imposer le silence, ils veulent l'interdire !

Si Le Pen n'obtient pas ses cinq cents signatures...
Chirac ? A n'élire qu'en cas de guerre nucléaire.
Blanzat : ceux qui forgent les chaînes du mondialisme.
Olmetta : retour de la mer de Chine (1/4).
Brigneau : Ségolène en Louise Michel.

 
Sommaire
Parlons franc
Si Le Pen n’obtient pas les cinq cents signatures...
Dernières nouvelles du Marigot
Le double jeu d’Israël et de ses agents autour de "Ben Sarkö"
Reportage exclusif
Le Pen lâche ses amazones sur Barbès !
Election pestilentielle
Chirac, en cas de guerre...
Le journal de campagne (électorale) de François Brigneau
27 - De la mère Michel (Louise) à Philémon et Baucis
Les intellectuels contre la culture
La France a les universités qu’elle mérite
Revue de presse
Route à suivre
Routes, voies ferrées, oléoducs, fibres optiques, les chaînes du mondialisme
Nantes est en Bretagne
Comment la République tue la France
Le journal des dames
Haïku de poupées
Luxuriant désert des Tartares
Goa : un coin de Paradis en enfer
Bon sens interdit
A quand le "devoir d’avortement" ?
Livres
C’est à lire
Tout écrivain est douleur
Chers frères
Paulette : Je sait qu’Il sait
La croisière du Marquis
Paris-Singapour-Saïgon
Paria et classique
Contre L.-F. Céline, la haine éternelle des nabots
L’humeur de Patrick Gofman
Anna Jayne Monroe
Cinéma
La Stasi écoute
Lettres de chez nous
Sarkö à la botte

Bel exemple de démocratie dans l’émission de Ruquier sur Europe 1 "On a tout essayé" qui recevait le vieux goualeur judéo-maghrébin Enrico Macias.

Invité à "s’expliquer" sur son ralliement à Sarközy, Macias, après avoir affirmé « qu’il demeurait un homme de gauche », a révélé que, "pour lui faire plaisir" Sarkö avait légalisé cinquante familles de sans-papiers.

Les Français seront sans doute ravis d’apprendre qu’un gratteur de guitare peut obtenir d’un ministre de l’Intérieur la prise en charge de plusieurs centaines de hors-la-loi par les contribuables en échange d un coup de lèche électoral.

Gauleiter

Mieux encore : Macias n a pas caché que son adhésion au candidat-nabot s’explique par l’absence de réaction de Ségogo quand, lors de son récent voyage au Proche Orient, un représentant du Hezbollah dénonça devant elle le terrorisme d’Etat israélien. Le moment est sans doute venu de rappeler qu’il s’agit d’élire le Président de la République française. Pas un gauleiter de territoires occupés.

Vote ethnique

Sur quoi, pour que ne subsiste aucune ambiguïté, Macias a proclamé qu’il ne se serait jamais rallié au candidat UMP si Fabius ou Strauss-Kahn s’était présenté. Entre Macias qui ne votera jamais pour un goy et Sinclair qui ne pourra jamais épouser un homme qui ne soit pas juif, vous verrez qu’ils finiront par exiger un aménagement de la loi Gayssot obligeant à voter dans toutes circonstances pour le candidat du sanhédrin sous peine de poursuites pour antisémitisme.

:: Lire la suite

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Haut de page