Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 12 du 3 septembre 1993 - p. 3
Editorial
« Appelez 43 54 13 32 »

Plusieurs quotidiens nationaux ont ainsi indiqué aux Français le numéro spécial qu’ils pouvaient composer pour « permettre à la Police d’identifier les casseurs » photographiés lors du match PSG-Caen au Parc des Princes. En précisant : « anonymat garanti ». C’est une première.

Voilà quelques mois, Le Parisien publiait un reportage sur le trafic de drogue à Paris. Les visages des marchands de mort blanche étaient masqués afin d’interdire toute identification.

Plus récemment, une violente campagne de presse s’élevait contre une émission de télé parce qu’elle recourait aux témoignages du public dans des affaires criminelles.

Chaque appel à la population à aider la Police ou la justice dans la lutte contre le crime dresse l’intelligentsia contre « la délation qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ».

Or, cette fois, alors que les violences n’atteignent pas, et de loin, celles que la Police affronte chaque jour face aux "jeunes", les médias mobilisés contre « un terrible fléau social » appellent ouvertement à la délation sans que personne ne s’en indigne.

L’explication de ce revirement est simple : la police de la pensée croit tout de bon que ces meutes ivres de bière et de connerie fouteballistique sont le fer de lance d’une extrême droite désespérément insaisissable.

Elle compte que cet appel à la délation permettra de démanteler les phalanges d’un Ordre Noir qui n’existe que dans sa propagande.

C’est l’éternel combat de ces éternels persécutés contre l’éternel Golem qui les terrorise alors qu’ils l’ont fabriqué de leurs mains.

Au fond, ces flics de la pensée sont aussi bêtes que leur gibier imaginaire.

Et rien n’est plus comique que de voir ces fabricants de fantasmes se prendre à leurs propres inventions et sacrifier sur l’autel de leurs délires les principes sacrés des "Droi’d’l’Houm" dont, par ailleurs, ils nous bassinent jusqu’à la nausée.

Serge de Beketch
Sommaire - Haut de page