Le Libre Journal de la France Courtoise - n° 22 du 18 décembre 1993 - p. 3
Editorial
Bicentenaire, et révisionnisme

« La Vendée doit être un cimetière national. »

(Proclamation du général Louis Marie Turreau de Garambouville,
organisateur des Colonnes infernales en décembre 1793.)

« On ne voit partout que des cadavres, des fusils, des caissons renversés ou démontés ; parmi les cadavres, beaucoup de femmes nues que les soldats ont dépouillées et qu’ils ont tuées après les avoir violées. »

(Témoignage d’un républicain après le massacre du Mans,
le 12 décembre 1793.)

« Il n’y a plus de Vendée. Je viens de l’enterrer dans les marais de Savenay. J’ai écrasé les enfants sous les pieds de mes chevaux et massacré les femmes. Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout exterminé. »

(Message à la Convention de François Joseph Westerman,
général de brigade dans l’armée républicaine,
le 23 décembre 1793.)

« Partout où nous passons nous portons la flamme et la mort. L’âge, le sexe, rien n’est respecté. ... Nous n’avons pas vu un seul individu sans le fusiller. Partout la terre est jonchée de cadavres. »

(Lettre du citoyen Dupuis, capitaine à l’armée de l’Ouest,
adressée à sa soeur en janvier 1794.)

« Je vous ordonne de livrer aux flammes tout ce qui sera susceptible d’être brûlé et de passer au fil de la baïonnette tout ce que vous rencontrerez d’habitants sur votre passage. »

(Ordre du jour du général Grignon, chef "bleu",
le 17 janvier 1794.)

« Il est impossible de trouver une volonté systématique de l’Etat révolutionnaire de tuer les Vendéens en tant que Vendéens. ... Il convient de démonter l’amalgame douteux avec la Shoah. ... celui qui est antirévisionniste dans un débat pourrait bien être révisionniste dans l’autre. »

(Publication de Jean Clément Martin, professeur agrégé d’histoire
à l’université de Nantes, dans "Globe Hebdo", en avril 1993.)

« Il est intolérable que l’on puisse se procurer des bouquins révisionnistes ! »

(Affirmation de Patrick Gaubert, fondateur animateur des cellules
antiracistes, publiée par "Globe Hebdo" en décembre 1993.)

Sommaire - Haut de page