L'après Libre Journal - Retour à la liste
L'après Libre Journal
Editorial du Libre Journal n°55
Ca tombe bien !
par Serge de Beketch
(30 décembre 1994)

Ministre chiraquien en détention préventive, ministre balladurien en disgrâce judiciaire, député mitterrandien en fuite, sénateurs communistes en prison, on se demandait jusqu’où irait l’insolente impunité du Front national.

Quoi ? Pas un seul inculpé parmi ces pelés ?

Quoi ? Pas un juge d’instruction mandaté contre ces galeux ?

Cela devenait dangereux. Imaginez qu’ayant à choisir entre mafias et parias, les Français se décident pour les seconds !

Ce n’était évidemment pas tolérable.

Et comme dirait Pasqua, cela n’a pas été toléré.

Deux jours durant, donc, à la "Une" de toute la presse écrite et dans toutes les éditions des journaux radiodiffusés et télévisés, on a donné en quadriphonie le « Grand Air de la Calomnie »

« Redressement fiscal pour Jean-Marie Le Pen ».

Au moment où la cote de l’intéressé est en hausse dans tous les sondages, ça ne pouvait pas mieux tomber.

En plus, l’administration fiscale refusant toute information et l’accusé, aux antipodes, ne pouvant pas répliquer, on ne s’est pas brossé pour écrabouiller la fameuse "présomption d’innocence" dont les autorités morales nous canulaient voilà un mois.

Y avait urgence.

Bien sûr, les sommes en cause n’atteignent pas le millième des emprunts non-remboursés et amendes fiscales de Tapie ; même pas le prix payé par Roussin pour sa propriété avec piscine à Saint-Tropez ; pas non plus le loyer annuel vrai du somptueux appartement du Faubourg Saint-Germain que les fournisseurs de la Ville de Grenoble prêtaient gracieusement à Carignon ; à peine de quoi refaire la garde robe de Michel Noir.

Mais l’essentiel, c’est de jeter le trouble dans les esprits. Et pour cela, il suffit de saucissonner la désinformation.

On n’a donc pas dit que ce redressement porte, non pas sur une dissimulation mais sur une différence d’évaluation entre contribuable et administration comme il s’en produit soixante dix mille par an en France...

On a tu que ce redressement est contentieux et pas frauduleux, la preuve étant qu’amendes et indemnités de retard représentent à peine la moitié de la somme en cause. On a caché, enfin, que les faits incriminés remontent à 1978 et que deux amnisties fiscales sont intervenues depuis.

Quinze ans pour sortir un faux scandale de plus contre Le Pen, c’est minable. D’habitude, avec les pourriticiens de la bande des quatre, l’assiette au beurre est moins rancie.


Editorial du Libre Journal n°55.
7 septembre 2009 - lien permanent

Serge de Beketch : 'Mémoires Inachevés', présentés par Nicolas Bonnal et Danièle de Beketch

Publicité !

par Serge de Beketch et Patrick Gofman, lors de l'émission du 11 avril 2007 sur Radio Courtoisie. (0:38)


Archives du Libre Journal de Serge de Beketch en ligne

Archives du Libre Journal de Serge de Beketch à télécharger

Nicolas Bonnal : 'Les voyages de Horbiger, ou les Maîtres Carrés'

Patrick Gofman : 'Dictionnaire des Emmerdeuses'

Nicolas Bonnal : 'Mal à Droite - lettre ouverte à la vieille race blanche'

Laurent Blancy : 'Atlas de géopolitique révisé'

Patrick Gofman : 'Vengeances de Femmes'

François Brigneau : 'Faut toutes les buter'

Jean-Paul Chayrigues de Olmetta : 'Almanach du Marquis 2009'

Laurent Glauzy : 'Extraterrestres - Les messagers du New Age'

Retrouvez le Libre Journal de Serge de Beketch sur Radio Beketch,
avec Victoria, J.-P. Rondeau, F. Roboth, Le Marquis et Gofman.

Retour à la liste - Haut de page